Réseau d’anciens

Réseau d’anciens

Anciens étudiants entrepreneurs s’expriment sur TUSUR

Evgeny E. Tepliakov — PDG de S.A.R.L. «Elkom+» (Tomsk)

En 2006 «Elkom+» a ouvert un laboratoire d’études et de recherche au sein de TUSUR. L’objectif principal de ce laboratoire est de former de futurs spécialistes pour l’entreprise «Elkom+», en même temps que la mise au point de logiciels pour des systèmes de communication mobiles de la compagnie Motorola (États-unis) et des communications terrestres Tabiran Telecom (Israél).

Que nous a donné la formation de TUSUR?

«à TUSUR on nous a fourni le dispositif théorique, la base, à partir de laquelle, aujourd’hui, on peut «construire» et acquérir de nouveaux savoir-faires, -dit E. Tepliakov, — On nous a appris à réflechir de manière stratégique et suivre nos objectifs, donc pour moi, l’université a été l’école qui m’a aidé à trouver mon chemin professionnel.»

Valery I. Levchenko- directeur de l’institut de recherche scientifique «Electronique et Télécommunication» (Omsk)

«Je tiens à préciser, que la majorité d’anciens étudiants de TUSUR occupent des postes importants, non seulement dans notre institution, mais partout en Russie. Je crois que ce sont les qualités personnelles qui jouent le rôle primordial, et la formation, je la voie plutôt comme un outil: il faut savoir s’en servir.

Je suis persuadé que TUSUR est la meilleure université de Sibérie, et une des meilleures en Russie. Si on arrive à garder les établissements comme celui-ci, assurant la formation d’ingéneurs innovants, qui par leur travail précieux font avancer le progrès technique, on pourrait donc résoudre beaucoup de problèmes intérieurs et faire partie ainsi des pays avancés.»

Sergey N. Ulianov — directeur de l’entreprise «Tom LTD» (Tomsk)

Pendant leurs dernières années universitaires, la plupart des étudiants de TUSUR travaillent déjà et ils savent exactement où ils vont pursuivre leur carrière. Le mérite revient aux enseignants et aux spécialistes de l’université, qui savent orienter leurs étudiants vers les professions les plus demandées et les domaines innovants. Ulianov pense, que dans le secteur de la formation de spécialistes à Tomsk, l’incubateur technologique de TUSUR représente une unité à part qui a fait ses preuves. Cette «pépinière d’entreprises» apprend à des jeunes étudiants les principes essentiels du fonctionnement du monde professionnel et les aide à mettre en place leur propre entreprise, sans se mettre à la merci d’autrui.

«Aujourd’hui la motivation de faire des études est plus forte, — dit Ulianov, — On ne peut compter que sur soi-même et ses savoir-faire. C’est le seul moyen d’avancer et réussir dans la vie. Je crois, qu’à TUSUR tout le dispositif nécessaire est mis en place.»

Sergey Chirikov, président du Conseil des directeurs de l’entreprise «EleSy» (Tomsk)

Dans l’entreprise «EleSy» on n’a jamais oublié l’université qui était à son origine. Et ce n’est pas seulement une question de nostalgie. Sans «alimentation» universitaire de nouveaux spécialistes et de nouvelles idées créatives, il est difficile de faire vivre n’importe quelle entreprise de hautes technologies.

Nous avons toujours été conscients de cette réalité, et c’est pour cette raison que nous avons décidé d’ouvrir à TUSUR un nouveau laboratoire, équipé de technologies de pointe.

«Ce laboratoire doit devenir un modèle dans la nouvelle démarche d’enseignement de l’université. Nous voulons qu’y étudient les étudiants devant faire un stage obligatoire en laboratoire, mais également ceux souhaitant devenir de vrais spécialistes dans le domaine de l’automatisation des processus technologiques. C’est justement ces jeunes que j’aimerai voir parmi nos collaborateurs dans le futur.»

L’équipement installé dans ce laboratoire est impressionnant. C’est le plus récent, il a déjà fait ses preuves dans l’entreprise «EleSy», sur les oléoducs partout en Russie.

Viktor Y. Giunter, PDG de l’entreprise «Micran» (Tomsk)

L’entreprise de recherche et de production Micran, avec l’institut de recherche sur les systèmes d’électro-communication basé à TUSUR, se présente comme un complexe unique de formation, de recherche et de production, elle développe activement la mise au point de nouvelles technologies et la mise sur le marché d’appareil de télécommunications, d’électronique hyper fréquence, et même d’avionique.

Le groupement de recherche et de production «Mikran» est une des entreprises leaders en Russie dans le secteur de la nanoélectronique et des circuits intégrés sur GaAs. Cette compagnie est un exemple représentatif du modèle «Université-Entreprise-Gouvernement», et la plupart du personnel est issue de l’Université de Tomsk des Systèmes de Contrôle et de Radio électronique. Chaque année «Micran» embauche de 30 à 40 étudiants de TUSUR. «Nous essayons de les engager à partir de la troisième année de leurs études, les former, et faire en sorte qu’ils puissent réspirer notre air et comprendre nos objectifs, — témoigne le PDG de «Micran» Victor Giunter». Les étudiants mènent leurs recherches et effectuent leurs travaux qualificatifs au sein de laboratoires de l’entreprise. Les appareils conçus par ses étudiants sont ensuite mis à la prodution industrielle de «Micran».

Aujourd’hui le projet majeur de «Micran» est la participation à la création du nouveau radar à réseau de phase pour MIG-35. Ce radar n’emploie plus de sondage mécanique, mais numérique, de sorte qu’il est presque instantané. En collaboration avec TUSUR «Micran» a créé une salle blanche de classe 100 (100 grains de poussière sur 1 m3), qui permet de fabriquer des circuits intégrés au niveau mondial.

(d’après la magazine «Expert»)

Alexandre S. Kraisvitny — PDG de S.A.R.L. «Seversviaz» (Noiabrsk)

«- A un moment donné j’ai réalisé que je possédais suffisament de savoir-faire et de moyens pour diriger ma propre entreprise. Ainsi, j’ai crée une compagnie qui fournit un accès Internet à haut débit et des services connexes de télécommunication. Les technologies de l’information c’est notre avenir, ainsi notre travail est très demandé et très prometteur… Ce sont des anciens étudiants de TUSUR, très nombreux d’ailleurs, qui sont à l’origine des idées de développement de «Severssviaz» les plus innovantes.

Je suis éternellement reconnaissant à mon université. Elle forme de véritables personnalités, et nos enseignants, nos directeurs de projets nous permettent de révéler nos talents d’acquérir des connaissances. L’ensemble de ces savoir-faire servent de base nécessaire à la vie professionnelle.»

Alexandre W. Baksht — directeur de la compagnie New Techbridge Inc. (Toronto, Canada)

«L’objectif principal de notre compagnie: promouvoir et commercialiser des services et des produits finis d’entreprises qui constituent le cercle d’entreprises innovantes de TUSUR. Nous espérons répondre à la demande de la clientèle canadienne et de créer à Tomsk un réseau de petites entreprises. J’ai plusieurs contacts professionnels avec des spécialistes de TUSUR et des anciens étudiants, surtout ceux qui habitent au Canada et aux États-unis. Je profite de cette occasion pour témoigner le respect et la reconnaissance à l’égard de l’université, et la remercie de m’avoir appris à aborder n’importe quel problème de façon logique et structurée, ce qui est si indispensable aujourd’hui!»

Vladimir L.Popov — directeur de l’entreprise «Intant» (Tomsk)

«Aujourd’hui notre compagnie est un partenaire officiel de plus de 20 entreprises dans le domaine de l’informatique, des télécommunications et des moyens de communication. Nous bénéficions du niveau d’autorisation le plus élevé des compagnies Intel et Microsoft.

En développant des relations avec TUSUR nous n’avons jamais pensé à l’intérêt financier: l’université a toujours été pour nous l’Alma mater, nous croyons que les relations sincères et cordiales sont plus efficaces, que les relations commerciales.»

Grigory E. Eroshevsky — directeur de la compagnie «TOMTEL» (Tomsk)

«TOMTEL» garde le lien fort avec TUSUR. Les anciens élèves de TUSUR ont des postes très importants au sein de notre compagnie, et assez souvent les étudiants après avoir effectué leurs stages ici, restent et deviennent nos spécialistes. Mais il n’y a pas que ça, j’aime aussi le concept de TUSUR, qui essaie de rassembler autour de lui plusieurs entreprises, sociétés, ayant chacune sa propre vocation, sa mission et ses intérêts. TUSUR a une réelle posibilité de les réunir sous le même «toit» afin de cibler leurs efforts et atteindre ensemble les objectifs les plus importants.»

Konstantin v. Zolotovsky — PDG de S.A.R.L. «Elect-T» (Tomsk)

«Dès mes premiers jours d’études j’ai ressenti un véritable respect, de la part d’étudiants d’autres universités, — dit Vladimir en se souvenant de sa jeunesse — l’affiliation à TUSUR faisait la différence et était une marque de qualité. En effet, notre université était première dans tous les domaines de la vie universitaire. Les années passées, en voyageant tout le long de notre grand pays, je découvre partout des directeurs d’entreprise et des spécialistes emminents issus de TUSUR…»

Plan du site